TEXTE de Christian SICOT

 

 

 

  

Jerry Lordan, né Jeremiah Patrick Lordan le 30 Avril, 1934. Il fait ses études à Finchley Roman Catholic Grammar School. Comme beaucoup de jeunes britanniques, il fait un service National. I l le fera dans la royal Air Force en tant qu'opérateur radariste. Au début des années 60, il s'affirme comme un des  meilleurs auteurs compositeurs du moment pour guitare instrumentale. Tout commencera avec un Yukulele. Il est connu surtout par le publique des Shadows .

Avec sa musique, il va contribuer à l'essor du groupe. Aprés l'échec relatif des 3 premiers 45 simples des Shadows, il semble qu'il y avait une réticence de la part de E.M.I à produire un nouveau disque pour le groupe, sans Cliff,  à moins que celui-ci ne possède un grand potentiel commercial. Au retour d'une tournée de six semaines aux USA, Cliff et le groupe avaient entrepris, pour une durée identique, une tournée en UK dont l'un des second rôles était Jerry LORDAN, un chanteur qui avait connu trois petits succès en Grande Bretagne avec des simples pendant la première moitié de l'année 1960, à savoir:"I'LL STAY SINGLE", " SING LIKE AN ANGEL", et le plus connu des trois, "WHO COULD BE BLUER".

 Jerry était également compositeur. Il écrivait en s'aidant d'un ukulele. Pendant un voyage entre deux villes de la tournée, Jerry joua pour Hank, un morceau de sa composition qu'il appela "APACHE". Ce titre avait été enregistré par Bert WEEDON, vraisemblablement le premier guitar hero en Grande Bretagne, grâce à sa méthode d'enseignement de la guitare, guitare: "Play in a day".

En 1958, il travaillait comme projectionniste dans un cinéma de Piccadilly. A cette époque, des démos de ses compositions sont tombées dans les mains d'un producteur, Johnny FRANZ.La chanson de Jerry, intitulée:

"A house, a car and a wedding ring"a été enregistrée par Mike PRESTON pourDECCA. Dale HAWKINS était dans les Charts aux USA.  Du coup, Jerry gagna suffisamment de confiance pour continuer sur cette voie d'auteur compositeur à plein temps. Sa carrière se consolida quand Anthony NEWLEY s'imposa dans les Charts avec "I've waited so long", de la comédie musicale anglaise:"IDOLE on PARAD". C'est à cette époque également que Jerry signa un contrat de trois ans avec Parlophone. Il a eut pas mal de succès, notamment avec "Who could be bluer".

John Barry chercha une mélodie de Jerry, pour laquelle ce dernier n'avait pas de parole. Il se servit de "Strindeat". Il était intitulé "STARFIRE" et  était le profil de l'instrumentale selon Jerry. Sur quelques phrasés mélodiques, c'était un titre très évocateur... La jeune Matilda reprendra ce titre en 2005 sur son Album "Get Moving" enregistré à Honey Hill Studio.

Néanmoins, ce qu'il faut que les fans retiennent de la biographie et que Jerry composa outre le célèbre Apache, d'autres titres pour le combo Anglais. Wonderful Land, Mustang, Atlantis. Il composa Diamonds, Phoenix, pour Jet Harris.

En 2004, les Shadows enregistrent un titre inédit "LIFESTORY". Au cour de ces différentes expériences solo, Hank MARVIN enregistrera des titres composés par Jerry, dont le célèbre SACHA entre autre.A SUIVRE...